Exigences réglementaires de la CCSN concernant la fiabilité des centrales nucléaires

Un résumé de la présentation faite par :
Society of Reliability Engineers – Section d'Ottawa
Ottawa (Ontario)
Le 27 mars 2013

Préparée par
S.Yalaoui
Commission canadienne de sûreté nucléaire
Ottawa (Ontario)

Résumé

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) reconnaît depuis longtemps qu'il est nécessaire que les centrales nucléaires soient dotées d'équipements fiables. À l'étape de la conception, la fiabilité est un aspect spécifique du domaine de sûreté et de réglementation « Conception matérielle » utilisé par la CCSN pour évaluer la conformité d'un titulaire. Cet aspect porte sur les exigences en matière de fiabilité (document d'application de la réglementation RD-337) telles que la conception à sûreté intégrée, le critère de défaillance unique, la diversité, la redondance, la testabilité et la facilité d'entretien, la qualification de l'équipement, les dépendences et les défaillances d'origine commune. Pendant le fonctionnement de la centrale, la fiabilité est également un aspect spécifique du domaine de sûreté et de réglementation « Aptitude fonctionnelle ». La norme réglementaire RD/GD-98, Programmes de fiabilité pour les centrales nucléaires, indique les exigences imposées aux installations nucléaires relativement à la détermination et à l'énumération des systèmes d'initiation, de détection, de prévention ou d'atténuation des défaillances qui pourraient entraîner des dommages au carburant ou des rejets connexes de radionucléides.

L'objectif de la présentation est de faire un survol de l'évolution des exigences en matière de fiabilité (disponibilité) dans le cadre de réglementation canadien, et d'examiner les exigences actuelles.

Biographie

Smain Yalaoui a obtenu son baccalauréat en thermodynamique de l'Université d'Alger (Algérie) en 1986. Il a terminé sa maîtrise en génie nucléaire (évaluation probabiliste des risques) en 1990 au Centre des Energies Nouvelles (Alger) et à l'Université de Glasgow (R.-U.). Il a travaillé au Centre de Développement des Systèmes Énergétiques (Algérie) de 1990 à 2004 au département de la recherche sur la sécurité des réacteurs nucléaires. Il a été embauché par la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) en 2008 à titre de spécialiste technique à la Division de fiabilité et des études probabilistes de sûreté. Tout au long de sa carrière, il a mené des études probabilistes de sûreté (EPS) sur des centrales nucléaires et il a élaboré des modèles de fiabilité des systèmes importants pour la sûreté. En 2010, il a été nommé coordonateur national du projet de base de données internationale sur les défaillances de cause commune (International Common Cause Failure Database Exchange) (ICDE) avec l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Il a également joué un rôle essentiel dans la ré du document d'orientation RD/GD-98, Programmes de fiabilité pour les centrales nucléaires, publié par le CCSN le 25 juin 2011.

Pour obtenir une copie du document relatif au résumé, communiquez avec la CCSN. Veuillez fournir le titre et la date du résumé.

Dernière mise à jour :